Citoyenneté et société civile

A l’époque soviétique, la ville de Perm connu sous le nom de «Molotov» devient un centre des répressions politiques où l’élite intellectuelle, surtout les artistes et les savants, a été envoyée en exil. Par conséquent, une atmosphère culturelle très particulière y est créée. Il est à noter que Perm étant un centre principal de l’industrie de guerre de l’URSS, devient une zone secrète et fermée. Ces deux facteurs ont déterminé l’avenir de la ville qui reçoit, après 1989, le nom de la «Capitale de la société civile» et de la «Capitale du libéralisme russe». En 2006, Perm obtient le statut honorable de la «Capitale culturelle de la région de Volga». Dès ce temps-là, une réalisation de grands projets ayant pour but de réformer le domaine culturel a commencé.

Forum international civil «Pilorama»
Le forum «Pilorama» organisé pour la première fois en 2005, se passe sur le territoire du musée mémorial de l’histoire de la répression politique «Perm-36». Le programme du forum inclut le cinéma, les manifestations théâtrales et musicales accompagnés par les discussions sur les thèmes actuels, tels que la liberté d’expression, la démocratie et la société civile. Chaque année, une période concrête de l’histoire de la Russie est mise au centre de débats. Par exemple, VIIe Forum international civil «Pilorama – 2011» a été consacré aux événements d’août 1991 (dit «Putsch d’août 91») et leur interprétation 20 ans plus tard. Parmi les participants du forum il y avait un grand nombre de personnes bien connues, telles que Peter Frank, défenseur des droits de l’homme, Dirk Hebecker, conseiller principal des Nations Unies pour les questions relatives aux droits de l’homme et Michael Hunt, metteur en scène de théâtre britannique.
Plus d’information http://pilorama.perm36.ru/ (en russe)

Advertisements
%d bloggers like this: